Tyler Kuan, un ancien croupier originaire de Macao, cette fois non pas pour une histoire de jeu, mais pour quelque chose d’habituel. Il aurait pu tout simplement mener une vie paisible et sans histoire, mais le Hongkongais a décidé d’entreprendre un voyage pour Londres, uniquement avec un vélo, une tente et une poignée d’argent, en aller-retour.

Des milliards de dollars sont brassés dans l’ancienne colonie portugaise avec de nombreuses opportunités de travail dans l’industrie lucratif du casino. Le jeune homme âgé de 27 ans a décidé de tourner le dos à cette vie et de pédaler des milliers de kilomètres seul, juste au nom de l’aventure.

« La vie à Macao n’est pas mauvaise, elle est trop bonne » déclarait Kuan dans une interview. « Il est très facile de gagner beaucoup d’argent et d’acheter tout ce vous voulez mais il y a un besoin qui existe au-delàs des valeurs matérielles ».

Kuan, qui avait déjà travaillé une fois comme croupier dans un casino, vient de quitter sont tout dernier travaille d’ingénieur à Macao pour commencer sont voyage en mars. Cela fait déjà six jours qu’il a pris la route et espère arriver à Londres dans neuf mois. Pour son trajet, il a décider de n’emporter que 120 000 Patacas, soit environ 15 000 dollars avec sa bicyclette.

L’une des plus grosses barrières durant son périple sera les différences linguistiques lorsqu’il ira de pays en pays. Les routes enneigées, se faire attaqué et tomber malade sont tout autant de difficultés qu’il devra affronter. Entre temps, il a déjà prévu de prendre des petits jobs à temps partiel lorsque le besoin se fera ressentir en cours de route. Il prévoit d’ailleurs de conter son récit sur son blog aussi souvent que possible lors de l’aventure.

Kuan reste confiant et est persuadé que tout ira bien. Apres s’être entrainé et préparé pour ce voyage pendant plusieurs année, il a passé ses neuf derniers mois à mettre au point les derniers arrangements de son vélo.

« J’ai lu plusieurs journal de bord de voyageurs cyclistes, regardé Man vs Wild et tiré des leçons de ceque les gens ont faits  par le passé » déclarait il. « La sagesse est le meilleur professeur ». Mais pourquoi ne pas voyager plus confortablement ? C’est simple, Kuan affirme que les voyageurs manque beaucoup trop de chose en avion et que « Le vélo est la bonne façon de voyager ».