Moins d'un an après son ouverture, l'Oxford Casino dans le Maine (États-Unis) a été vendu pour prés de 160 millions de dollars à la société Churchill Downs. L'affaire n'a pas encore été totalement bouclée puisqu'elle attend l'approbation du Gambling Control Board du Maine d'ici la fin de l'année.

Le Directeur de Churchill Downs, Robert Evans, déclarait à la presse que l'acquisition de Oxford est axé sur une volonté d'investir dans divers Etats et d'acquérir de nouveaux établissements. Churchill Downs Inc est une société spécialisé les courses hippiques dans plusieurs Etats et qui a diversifié ses activités au fils du temps avec des casinos et les jeux d'argent en ligne.

« L'équipe d'Oxford de plus de 400 employés a réalisé un travail exceptionnel et nous espérons les accueillir dans la famille Churchill Downs » déclarait Robert Evans.
Bob Bahre, un promoteur de chez Black Bear Reality, affirmait que faire tourner un casino n'est pas le cœur de l'affaire « et nous pensions que le temps était opportun pour chercher une société de jeu importante qui pourrait porter cette propriété au prochain niveau. Nous somme confiant d'avoir choisi Churchill Downs, et nous espérons les accueillir dans notre communauté».

Dennis Bailey, un consultant de Savvy Inc qui était opposé à la venue d'Oxford et d'autres casino dans le Maine, déclarait vendredi qu'il n'y avait aucune surprise dans ce qui arrive en ce moment.
Le Casino en question avait été ouvert en Juin de l'année dernière et s'était étendu encore durant l'automne. Il fait partie d'un des deux seules casinos existants dans le Maine, l'autre étant le Hollywood Casino à Bangor. Ce dernier, n'exploitant que des machines à sous à cette époque, le Maine avait voté en novembre 2010 l'autorisation d'Oxford à devenir le premier casino équipé de tables de jeux, une autorisation qui était passé de justesse.